Fabrication d'un savon maison

Fabriquer son savon maison comporte de nombreux avantages parmi lesquels :

  • la maitrise des ingrédients et du taux de surgraissage
  • l’utilisation de savon respectueux de l’environnement pour la fabrication et pour son utilisation
  • l’utilisation d’huiles essentielles en fonction de nos préférences olfactives ou des besoins de notre peau

Même si la fabrication de savon est simple dans les étapes et le matériel, elle comporte des dangers liés à l’utilisation de soude caustique, produit très corrosif, et nécessitant des équipements de protection : gants, lunettes, masque, chaussures fermées.

Image Image

 

Nous utiliserons la technique de la saponification à froid.

Il existe de nombreux sites Internet et tutoriels qu’il peut être utile de consulter avant de se lancer :

https://www.madamebourdonne.com/savon-maison-saponification-a-froid/

 

 

Et pour plus d’informations :

https://www.aroma-zone.com/info/fiche-savoir-faire/la-saponification-a-froid

Les ingrédients de base sont tout simplement : l’huile, la soude caustique pure (disponible dans les quincailleries), l’eau

Les quantités de chaque ingrédient peuvent être calculées avec un calculateur de saponification. Il en existe plusieurs mais j’utilise celui-ci :

https://calc.mendrulandia.es/

qui est simple, qui donne le dosage en soude et en eau à ajouter, et enfin donne des résultats prévisionnels sur les propriétés de votre savon.

Le taux de surgraissage permet à la peau de rester hydratée après lavage. Il est conseillé un taux de surgraissage entre 7 et 10%.

Pour les savons fabriqués dernièrement, nous avons utilisé une base d’huile d’olive, en surgraissant avec de l’huile de pépins de raisin ou de l’huile de coco. Nous avons utilisé des huiles essentielles pour leur parfum ou leurs propriétés.

Une base d’huile d’olive offre de bons résultats pour un démoulage facile.

Recette d’un savon à 9% de surgraissage

Huile d’olive : 486g  (soit un demi litre d’huile)Soude : 63 gEau : 154 gHuiles essentielles, dosage à 2% : 240 gouttes

 

Etapes de fabrication

  1. Verser l’huile dans un blender, ou dans un récipient en verre ou en plastique
  2. Doser l’eau dans un récipient en verre ou en plastique, où vous pourrez ensuite ajouter la soude. Il est préférable d’utiliser de l’eau fraiche
  3. Doser la soude dans un récipient en verre ou en plastique. ! Attention, porter vos protections
  4. Verser la soude dans l’eau (surtout pas l’inverse, risque d’explosion), le mélange va devenir très chaud. Mélanger, attention aux émanations de soude.
  5. Verser la soude dans l’huile puis mixer (blender ou mixeur-plongeur)
  6. Lorsque la texture de la pâte de savon arrive à la trace, ajouter les huiles essentielles, mélanger de nouveau
  7. Verser la pâte de savon dans les moules. Ceux utilisés ici sont être en silicone. Vous pouvez utiliser des briques de jus vides et propre puis découper des tranches pour en faire des savons rectangulaires.
  8. Environ 24h après, démouler puis laisser la saponification se terminer durant 4 à 6 semaines, on appelle cela la « cure ». Ce temps permet aussi au savon de » sécher.

     

    A la fin de la cure, pour vérifier que toute la soude a réagi avec l’huile, il semble que l’on puisse poser le savon sur la langue. Si ça ne pétille pas, c’est bon ! Sinon, on peut se lancer dans des tests de pH.

     

     

    Article proposé par Mme CHANT, professeur en Biotechnologies option santé-environnement

 

Lu 355 fois
Haut de page